samedi 29 novembre 2008

Fantasy

Bonjour,

Les univers fantastiques, ou ce que l'on appelle Fantasy, mettent en scène des personnages mêlant étrangement les mythes anciens avec la science fiction. Les femmes sont des guerrières, souvent aussi violentes que les hommes, mais parfois également des héroïnes romantiques, à tendance gothique...On aime ou pas, mais je trouve les graphismes superbes, et ces histoires permettent de voyager à travers le temps sans barrière chronologique puisque tout est ici dans tout....

vendredi 28 novembre 2008

Le Vieux Phare


Bonjour,

Nostalgie de ces gardiens silencieux qui peu à peu disparaissent....



Dressé dans l’océan tel un arbre de pierre
Au milieu des récifs qui te soutiennent encore
Tu attends chaque jour les éclats de l’aurore
Résigné maintenant à perdre ta lumière

Tu te souviens du temps où elle brillait si fort
Pour conduire les bateaux vers un meilleur port
Et quand tes flancs tremblaient sous les lames en furie
Ce n’était pas de peur mais de vaillant défi

D’autres mémoires reviennent et qui te rendent amer
Celles des mains hostiles de sombres naufrageurs
Détournant ta lanterne et toujours tu pleures
Tous ces corps étendus sur les roches meurtrières

Les hommes ont délaissé à regret ta tourelle
Ils ne graviront plus tes marches en éventail
Spirale qui les menait un peu plus près du ciel
Avec toi, aux étoiles, ils contaient leurs batailles

Chaque parcelle de ton corps recèle une confidence
Les larmes de chagrin d’un gardien solitaire
Ou le rire des amis dans une blonde bière
Pour oublier l’angoisse des nuits de violence

Le temps use la pierre, le bois, et enrouille le fer
Les algues ont envahi tes racines dernières
Le sel a eu raison d’un rempart dérisoire
Mais tu murmures encore aux vagues ton histoire…

Le Vieux Phare-Chantal Duros Novembre 2008

Petit diaporama fait maison sur Nightwish...et déposé sur Youtube...

jeudi 27 novembre 2008

Thanksgiving-Le Jour des Grâces

Bonjour,

Le dernier jeudi du mois de novembre, tout les américains se réunissent en famille pour partager la traditionnelle dinde de Thanksgiving et le gâteau au potiron.
Thanksgiving est une journée d'action de grâces pour remercier les Indiens et le Ciel d'avoir permis aux premiers pèlerins venus d'Angleterre de s'installer et de vivre sur le sol américain grâce aux bonnes récoltes qu'ils ont pu y faire.
Les pèlerins se sont établis à Plymouth Rock le 11 décembre 1620. Leur premier hiver fut dévastateur. Au début de l'automne suivant, 46 étaient morts sur les 102 qui étaient venus sur le "Mayflower". Mais, la moisson de 1621 fut une des plus réussies si bien que les colonisateurs restant décidèrent de fêter ça. Cette fête était plus une traditionnelle "fête de la moisson" à l'anglaise qu'une vraie tradition de Thanksgiving. Cela dura 3 jours.

Cette fête de "Thanksgiving" ne fut pas reproduite l'année suivante. Mais, en 1623, lors d'une sécheresse sévère, les Pilgrims se regroupèrent pour prier et invoquer la pluie. Quand une pluie dense et continue apparut le jour suivant, le Gouverneur Bradford proclama un nouveau jour de Thanksgiving, invitant de nouveau les Indiens. Ensuite, ce ne fut pas avant Juin 1676 qu'un autre jour de "Thanksgiving" fut proclamé.

Le 20 Juin 1676, le conseil de Charlestown, Massachusetts, se réunit pour déterminer quelle était la meilleure période de l'année pour exprimer sa reconnaissance envers la bonne fortune qui avait permis a leur communauté de s'établir. A l'unanimité, ils décident de proclamer le 29 Juin comme jour de "Thanksgiving".

Octobre 1777 fut la premiere fois ou les 13 colonies se joignirent pour célébrer un "Thanksgiving": c'était pour commémorer leur victoire contre les Anglais à Saratoga. Mais ce ne fut l'affaire que d'une fois.

Ensuite, ce fut George Washington qui proclama une énationale de "Thanksgiving" en 1789, bien que certains y étaient opposés. De la discorde régnait au sein des colonies, plusieurs pensant que les croyances de quelques Pilgrims ne méritaient pas qu'on y consacre un jour national. Plus tard, le président Thomas Jefferson rigola à l'idée d'avoir un "Thanksgiving Day".

Ce fut Sarah Josepha Hale, une éditrice de revue, qui contribua fortement à l'instauration d'un "Thanksgiving Day". Hale écrivit de nombreux articles défendant sa cause dans ses magasines.
Finalement c'est en 1863, que le Président Lincoln proclama le dernier Jeudi du mois de Novembre journée nationale de Thanksgiving.

Thanksgiving fut proclamée par chaque président après Lincoln. La date changea de temps en temps, elle fut notamment modifiée par Franklin Roosevelt, qui l'instaura une semaine à compter du dernier jeudi du mois de facon à allonger la saison de shopping de Noël. Le public protesta tellement contre cette décision que le président la remit à sa date originale 2 ans plus tard...

C'est durant la présidence de Franklin Delano Roosevelt, en 1941, que Thanksgiving fut finalement déclarée "legal Holiday" par le Congrès et fut instaurée le 4eme jeudi du mois de Novembre...
De nos jours, les américains célèbrent Thanskgiving où qu'ils soient.
Le côté religieux joue une part moins importante qu'autrefois, les réunions de famille sont de circonstance. Les invités peuvent apporter des plats pour la célébration. C'est une fête de remerciement et de partage...

Je vous ai préparé un diaporama sur une musique du film "Les 4 filles du Dr March"-Orchard House

mercredi 26 novembre 2008

ENYA

Bonjour

Depuis que j'ai découvert Enya, en 1991, j'ai apprécié chacun de ses albums. Sa musique, sa voix sur les paroles et arrangements de ses amis Roma et Nick Ryan, ont toujours été source d'inspiration. Dans les divers moments de la vie, Enya est comme une amie qui apaise, réconforte, apporte une autre dimension aux émotions.
Je ne la connais pas mais elle est présente. Si j'avais un jour la joie de la rencontrer, je lui dirais simplement Merci....
Son dernier album "And Winter Came" est superbe, on y trouve deux titres un peu plus modernes, mais toujours une qualité vocale et musicale parfaite. A écouter particulièrement pendant les fêtes de fin d'année.

Voici un diaporama retraçant diverses époques de sa carrière, sur "Someone said Goobye", de l'album Amarantine...

mardi 25 novembre 2008

Univers de Fées

Bonjour

Petit retour en terre de fées.....

Etrangères à ce monde et hors du temps des hommes
Elles errent dans les bois et les vallées fleuries
De leurs pouvoirs secrets le cœur des êtres elles sondent
S’efforçant d’éveiller les mémoires endormies

Rejetées et reniées, elles se font discrètes
Visibles à ceux qui scrutent avec les yeux du cœur
Ceux qui cherchent au-delà des ors et des honneurs
La vérité sans fard dans une longue quête

Elles donnent sans compter toutes leurs forces de vie
A la Mère nature douloureusement meurtrie
Réparant les blessures infligées sans conscience
Par des mains si avides qu’elles en oublient le sens

Parfois elles se dévoilent, à des regards aimants
Instants si fugitifs que l’on croirait rêver
Si l’empreinte puissante de leurs signes, marquée
Fait oublier le songe pour un réel présent


Fairies 2008 Chantal Duros

lundi 24 novembre 2008

La Californie...

Bonjour


Je l'ai déjà dit, je ne voyage pas, mais j'aime admirer les sites et beautés d'ailleurs...
Un petit tour en Californie, histoire de se dépayser....

dimanche 23 novembre 2008

La Vie en Bleu

Bonjour

Puisque les jours actuels sont empreints de grisaille, de pluie et de froid, je vous propose un diaporama coloré, paysages magiques aux nuances variées de bleu...
Bon dimanche à toutes et tous...

samedi 22 novembre 2008

Le Sagittaire

Bonjour,

Le Soleil entre aujourd'hui dans le Sagittaire, gouverné par Jupiter, et représentant les valeurs élevées de l'être cherchant à sortir de ses instincts encore trop animaux...
Le mot-clef du Sagittaire peut être conçu comme ASPIRATION.

Rays Mars / Avril 98 Max Heindel
Traduction Chantal Duros



Le Sagittaire est le neuvième signe et il incarne ce que nous pourrions appeler les influences de la neuvième maison.
Le Sagittaire est dépeint comme un archer, un centaure, et lorsqu'il atteint le stade décrit dans ce symbole, il peut être conçu comme venant de la nature inférieure et dirigeant son arc d'aspiration vers les étoiles. Par conséquent, le Sagittaire est le signe de l'idéaliste, le signe de nos plus nobles aspirations. Mais comme le Sagittaire vise si haut, il n'est pas étonnant qu'il tombe de l'idéal qu'il s'est fixé pour lui-même. Néanmoins, en dépit de l'échec il réaliserait qu'il n'y a d'échec que de cesser d'aspirer, et il tenterait de mieux faire.

Comme les autres signes communs, le Sagittaire est double. Les Gémeaux, les Jumeaux, se présentent doublement; La Vierge a la mère et l'enfant ; le signe des Poissons, a deux éléments ; et le Sagittaire est à la fois l'homme et l'animal. La principale caractéristique de ces signes est la flexibilité, que le Sagittaire en a moins que les autres, car c'est un signe fougueux. Il est doué d'une insatiable ardeur. Aidé par de bons aspects le Sagittaire montre un zèle considérable pour l'élévation de l'humanité, mais quand il est affligé, l'autre face de son image est vue. Alors il est capable de tolérer la nature inférieure, le côté animal, à un incroyable degré. C'est particulièrement vrai, aussi étrange que cela puisse paraître, si l'affliction vient de Vénus.

Comme le Sagittaire est le neuvième signe, le signe du rêveur et de l'idéaliste, ainsi la neuvième maison est la maison des rêves et de l'idéalisme suivant les planètes qui y sont positionnées. La Lune en conjonction à Neptune en neuvième maison est la signature particulière d'une imagination fructueuse et visionnaire. Le cheval, qui forme une partie du Sagittaire, est une bête de voyage, et la neuvième maison est aussi celle du voyage. La configuration de Neptune conjointe à la Lune donnera une personne très agitée, non seulement au niveau mental mais dans son corps, imaginant toujours que les choses sont meilleures quelque part ailleurs, recherchant toujours quelque chose qui n'est jamais trouvé. Le Sagittairien doit appendre à réaliser ses idéaux à l'intérieur au lieu de les voir à l'extérieur. Nous sommes dans cette école de l'expérience dans le dessein de triompher, et ce n'est pas en courant d'un endroit à l'autre que nous gagnerons de l'expérience. En restant à notre place, en faisant de notre mieux pour atteindre nos idéaux où nous sommes, nous ferons que nos rêves deviennent réels.

Rays Mars / Avril 98 Max Heindel
Traduction Chantal Duros

vendredi 21 novembre 2008

Novembre au Jardin

Bonjour,

Et Novembre s'étire....


A la porte entr'ouverte où frappe la brume d'automne,
J'écoute le jardin, qui change lentement.
Chaque jour les bosquets et les arbres frissonnent,
Abandonnant sans hâte leurs fragiles parements.

Feuille à feuille s'estompe la vigne vierge rougie,
Révélant le mur gris ou s'agrippent les tiges;
Une à une s'éclipsent les roses gorgées de pluie,
D'un été parfumé elles se voulaient vestiges.

Les senteurs de la terre montent dans le vent doux,
Saison incomparable aux coloris touchants.
Pas une mousse ni une herbe qui n'offre au ciel son moût
En dernier sacrifice à l'hiver approchant.

Baignant dans la douceur de novembre en déclin
J'en capte tous les dons, toutes les saveurs boisées,
Et la tête enivrée d'enveloppants parfums
J'entre enfin dans le vent à la bruine mêlé…


Novembre au jardin-Le Miroir Intérieur-Chantal Duros

Diaporama offert par un ami....et mis en vidéo...
Musique : Secret Garden

jeudi 20 novembre 2008

Bel hommage au Poète

Victor Hugo


Bonjour,

Etant une fan de l'alexandrin, j'avais envie aujourd'hui de déposer un texte du maître en la matière, Victor Hugo.
Je n'ai certes pas tout lu de lui, mais il me fascine par l'aisance de son verbe, la profondeur des sentiments, et également par son esprit ouvert aux mystères de la vie...

Aux arbres
Arbres de la forêt, vous connaissez mon âme!
Au gré des envieux, la foule loue et blâme ;
Vous me connaissez, vous! - vous m'avez vu souvent,
Seul dans vos profondeurs, regardant et rêvant.
Vous le savez, la pierre où court un scarabée,
Une humble goutte d'eau de fleur en fleur tombée,
Un nuage, un oiseau, m'occupent tout un jour.
La contemplation m'emplit le coeur d'amour.
Vous m'avez vu cent fois, dans la vallée obscure,
Avec ces mots que dit l'esprit à la nature,
Questionner tout bas vos rameaux palpitants,
Et du même regard poursuivre en même temps,
Pensif, le front baissé, l'oeil dans l'herbe profonde,
L'étude d'un atome et l'étude du monde.
Attentif à vos bruits qui parlent tous un peu,
Arbres, vous m'avez vu fuir l'homme et chercher Dieu!
Feuilles qui tressaillez à la pointe des branches,
Nids dont le vent au loin sème les plumes blanches,
Clairières, vallons verts, déserts sombres et doux,
Vous savez que je suis calme et pur comme vous.
Comme au ciel vos parfums, mon culte à Dieu s'élance,
Et je suis plein d'oubli comme vous de silence!
La haine sur mon nom répand en vain son fiel ;
Toujours, - je vous atteste, ô bois aimés du ciel! -
J'ai chassé loin de moi toute pensée amère,
Et mon coeur est encor tel que le fit ma mère!

Arbres de ces grands bois qui frissonnez toujours,
Je vous aime, et vous, lierre au seuil des autres sourds,
Ravins où l'on entend filtrer les sources vives,
Buissons que les oiseaux pillent, joyeux convives!
Quand je suis parmi vous, arbres de ces grands bois,
Dans tout ce qui m'entoure et me cache à la fois,
Dans votre solitude où je rentre en moi-même,
Je sens quelqu'un de grand qui m'écoute et qui m'aime!


Victor HUGO (1802-1885)
(Recueil : Les contemplations)

mercredi 19 novembre 2008

Trailer N°3 Harry Potter et le Prince de Sang Mêlé

Petit cadeau pour les amateurs

Suivre le Chemin...

Bonjour,

Nous commençons à sortir des sombres jours, peut être sans nous en rendre compte encore....mais elle arrive peu à peu...la lumière...


Où donc serions nous dans l'immense Univers
Si un jour par Amour la Lumière ne fut…
Si la Volonté de l'Unique à jamais s'était tue…
Quelle obscure matrice serait notre geôlière…

Quelle sorte de Terre foulerions nous ce jour
Si un jour le Christ n'avait choisi Jésus…
S'Il n'avait accepté l'ultime don d'Amour
Dans quel chemin de ronces marcherions nous pieds nus…

Que seraient donc nos corps sans la grâce du mouvement
Quelle beauté offriraient les arbres et les fleurs
Le charme des oiseaux qui chantent dans le vent
Si la Vie n'avait fait en eux sa vraie demeure…

Nous sommes faits d'Amour, malgré nos résistances
Petites lumières d'espoir à partager sans fin
Chemins déjà tracés en nous tenant la main
Et la Vie en nos âmes garde toute souvenance…


La Lumière, le Chemin et la Vie-Chantal Duros

Musique : Secret Garden-In Our Tears


lundi 17 novembre 2008

Le Fil de l'Amour

Bonjour,

Jamais aucun amour ne se perd dans les ténèbres , et par delà les âges, les amants se retrouvent toujours...


Elle erre dans les ruines s’un vieux château d’Ecosse
Son âme n’a pas de paix en ce site tant chéri
Elle traverse les siècles soutenue par la force
De retrouver celui qui jadis emplissait toute sa vie

Les murs sont effondrés, les escaliers brisés
La nature à présent s’est emparée des lieux
S’enroulant aux piliers des arcs majestueux
Où le couple rêvait d’une immortalité

Les larmes qu’elle a versées nourrissent la terre brune
Que leurs pas tant de fois amoureusement foulaient
Promenades nocturnes sous une ronde lune
Ponctuées de baisers perdus dans le vent frais

Elle revit chaque instant comme autant de blessures
En son cœur dépourvu de charnels battements
Mais elle espère toujours malgré sa déchirure
Que le temps lui rendra son éternel amant

Souvent elle a cru voir, dans les blanches folies
L’ombre de son aimé comme à leurs rendez vous
Mais ces anciens abris de leurs caresses enfuies
Sont demeures de corbeaux et de merles jaloux

Un soir de Beltaine, par un ciel aux tons roux
Les oiseaux se sont tus et un son familier
A résonné autour des vieilles pierres moussues…
Le son d’une cornemuse qui se meurt à ses pieds

Alors dans un brouillard vaporeux et perlé
Tel un oiseau léger naissant des eaux profondes
Lentement se profile la silhouette éthérée
Du chevalier d’antan, revenu à son monde

Il s’avance vers elle et leurs regards enfin
Défiant la longue attente, retrouvent le même éclat
Leurs mains se reconnaissent et prennent le chemin
De leurs douces étreintes dans un soupir de joie…


Menfreya et Solven - Chantal Duros

Souvenez vous des Ents

La Forêt

Bonjour,

Entrer dans une forêt, c'est franchir le seuil d'un univers à part, comme un territoire habité par des êtres vivants qui observent, écoutent, mais aussi nous parlent.
Parfois, je trouve oppressant l'immensité des arbres et le nombre qu'il forment en ce genre de lieu, c'est si impressionnant...Mais souvent j'ai ressenti ces endroits comme des sanctuaires...


Le long des chemins bruns aux franges d'herbe jaunie,
Où le soleil parsème en délicates tâches,
Ses éclats scintillants, en ondoyants tapis,
Les arbres en haie d'honneur s'ouvrent sur la forêt…

Le pas se fait plus lent, et le corps est saisi
Par les senteurs multiples et les vives nuances
Des feuilles et des fleurs, d'arbustes épanouis,
Parures d'un été en pleine culminance.

La verte cathédrale s'ouvre au cœur et à l'âme
Livrant toute sa richesse, d'or fin et de lumière,
Emplissant chaque fibre de notes éphémères
De parfum enivrant comme d'amour, le charme.

L'invitation est belle, et le pouvoir certain,
Qui résiste à l'appel et d'entrer se retient...

Les sons semblent alors moindres, et dans un élan tendre
Le silence se fait dense, seul résonne le choeur
Des arbres bienveillants mouvant à peine leurs membres
Afin qu'à l'intérieur le chant sacré se meure.

Minutes hors du temps, figées dans la capture
Des innombrables dons à mes sens offerts,
Tourbillon de feuillus, de mousse et de bruyère
Enrobant tout mon être d'un fourreau de nature.

Dans une révérence à la divine hôtesse
Je m'éloigne lentement, imprégnée de longs chants,
De fragrances boisées et de douces caresses
Que dans mon cœur ému j'emporte secrètement…


Cathédrale Verte-Le Miroir Intérieur-Chantal Duros

Musique : Secret Garden-Prayer

dimanche 16 novembre 2008

Somewhere Over The Rainbow

Arc en Ciel

Bonjour,

Qui ne s'attarde pas à regarder un arc en ciel lorsque pluie et soleil permettent ce phénomène...Même s'il s'explique scientifiquement, c'est un événement que l'on aime croire mystérieux, magique, car son aspect est si parfait, si complet en couleurs que l'on imagine bien un céleste coup de baguette!
Les 7 couleurs représentent une gamme harmonieuse, homogène et nous les retrouvons dans les nuances des chakras de l'être humain. Chaque ton a sa propre énergie et nous savons bien que les couleurs sont importantes pour redynamiser un organisme. Les couleurs dont nous nous entourons, celles que nous portons, et aussi celles que nous mangeons....La variété de la nature est un exemple exhaustif.
Voici un diaporama de couleurs pour égayer un dimanche de novembre parfois trop gris...

Musique: Within Temptations-Memories

samedi 15 novembre 2008

Avant que la dernière feuille ne tombe...

La Vigne Nue

Bonjour,

Voici le temps du dépouillement, de l'abandon des choses mortes, terreau du futur...


Une à une elles tombent, au moindre souffle d’air
Les jaunes toujours vives, mais cachant leurs blessures
Se mêlant à leurs soeurs, les rouges comme des fruits mûrs
La vigne vierge se dénude, et c’est le temps des pierres.

Puis le vent se fait dur et arrache les tenaces
Celles qui ne savent pas que la fin est si proche
Et la pluie se fait drue, les condamnant sans grâce
A se coller au sol auquel elles se raccrochent.

Elles deviendront abris des bestioles craintives
De tendres tapis rouille où je pose mes pas,
Où les derniers pétales, des roses encore tardives
Seront gouttes de sang pour l’ultime trépas.

La terre reprend ses droits, après avoir donné
Elle se nourrit des siens, pour en parfaire l’éclat
Feuilles d’automne vaincues, qu’octobre a sacrifiées
Eteignent en silence leur lumière ici-bas…


La Vigne Nue-Le Miroir Intérieur-Chantal Duros

Et les saisons sombres deviennent les protectrices aimantes des germes de demain...
Musique : Loreena McKennitt-Seeds of Love

vendredi 14 novembre 2008

Gregorian-Masters of Chant - A Moment of Peace

Les secrets des peintures

Bonjour,

Les peintures religieuses, de différentes cultures, représentent souvent les personnages ou les divinités avec des auréoles, des ailes, et toujours des rayons plus ou moins étendus de lumière.


"Il est enseigné en ésotérisme que les auréoles, les halos, nimbes, ailes, baguettes magiques, flammes, et draperies montrés dans l'art sacré ne sont pas simplement symboliques de qualités spirituelles comme les écrivains religieux le croient, mais représentent une réalité spirituelle objective. Ils dépeignent des formes pensées vivantes.
Les mystiques et occultistes modernes comme les anciens voient les mêmes phénomènes dans le monde spirituel. Clara Clemens Gabrilowitz, la fille de Mark Twain, a écrit qu'elle tenait des conversations mentales avec les Anges Gabriel et Michaël; et elle commente qu'elle voyait de petites ailes de lumière flottantes près de la tête de l'Ange Gabriel, un arc-en-ciel coloré, brillant et luminescent. Il y a un siècle, le Dr. Babitt, et d'autres qui investiguaient le magnétisme du corps, développèrent un degré de vision clairvoyante, et avec cette vision, et également au moyen d'expérimentations en laboratoire, furent conscients de lignes de force dans et autour du corps, changeant de spectre de couleurs. Certaines de ces formations couleurs magnétiques appartiennent presque totalement à l'organisme éthérique physique; d'autres appartiennent presque entièrement à l'aura mentale et émotionnelle.
Ce ne sont pas, par conséquent, des conventions simplement artistiques, ou un code intellectuel. Les occultistes Chrétiens reconnaissent parmi les différents halos peints et décrits par des mystiques un qui est appelé le "Vêtement Nuptial d'Or" [dans ce cas le corps de l'âme ou soma psuchikon]—il appartient à l'Esprit Humain et l'accompagne de vie en vie, changeant de gloire en gloire à chaque incarnation successive. Parmi les artistes Chrétiens il est spécifiquement appelé "La Gloire", et il est dit signifier la Présence du Saint Esprit de Dieu. Il était connu des Israélites Bibliques en tant que la Shekinah, qui se manifestait dans le Saint des Saints dans le tabernacle dans le Désert et plus tard dans le temple de Salomon."


Extrait de «Rays » 2002 Janice Lorimer
Traduction Chantal Duros

Musique: Pachelbel-Canon et Gigue en ré Majeur pour trois violons et basse

jeudi 13 novembre 2008

Loreena McKennitt - Hearts Of Space

Voyageurs de nuit

Bonjour

Où allons nous la nuit quand ce monde se ferme avec nos yeux clos. Où voyage notre âme à la recherche de vies d'avant et de bonheurs enfuis, sur quels rivages nous posons nous, en des lieux si familiers que nous y retournons encore et encore...


Quand la fin de la nuit m’emporte sur tes rivages
Je laisse les ailes du vent me conduire vers toi
Plus de peur dans les membres ni au cœur de froid
Je retrouve les parfums de mon île sauvage

Tu es toujours présent sur les lieux d’autrefois
Fidèle à ces moments de magiques échanges
Entre nos âmes liées par des rubans étranges
Volant de vie en vie chacun selon sa voie

Ma main sur ton visage parcourt ton long chemin
Les périodes obscures et les brillants matins
Pèlerin éternel qui m’apprend la sagesse
Avec force et amour en une même tendresse

A ton tour tu effaces les larmes de mes joues
Tout comme il y a longtemps quand je craignais si fort
Le moment des départs… je les redoute encore
Si dures sont les absences et mes espoirs si fous

Nous parcourons ensemble les sentiers du passé
Rien n’a vraiment changé, pas même mon regard
Sur les pierres dressées, comme d’un fort les remparts
Ni la fontaine secrète sous les chênes cachée

Je sais lire dans tes yeux combien tu me ressembles
Et l’eau que tu déverses sur mon front découvert
Donne à mes lèvres un goût d’océan en hiver
Celui où nous marchions parfois le soir ensemble

A chaque retrouvaille tu m’ouvres à plus de vie
A comprendre pourquoi il nous faut être là
Où elle nous emmène, loin de notre patrie
Loin des brumes amies, loin de toi et de moi

Les minutes s’évaporent et tout redevient flou
Tu embrasses mon front et je prie pour garder
La douceur infinie de cet instant à nous
Une partie de toi en mon cœur est gravée

Quand nous reverrons nous, je ne saurais le dire
J’attends des heures claires au jusqu’à celles de minuit,
Et viendra le moment où dans un même sourire
Nous serons à jamais sur notre île réunis…

Nocturnale-Chantal Duros 2008

Musique: Cusco - Apurimac - Tula

mercredi 12 novembre 2008

The Return of The King

Montage du Retour du Roi, sur une musique de James Dooley

Etre un Héros

Bonjour

Dans les légendes, les récits épiques, l’Histoire, les contes plus modernes, il y a toujours un héros. Il y a beaucoup de points communs entre ces héros, qu’ils aient existé ou pas. Ils sont créés pour nous montrer le chemin.
Celui-ci est souvent jeune et innocent, et s’engage dans une mission, une aventure, où il devra vivre des expériences douloureuses, des épreuves de force physique et morale, combattre des démons extérieurs et intérieurs. Lutte entre forces blanches et sombres...
Les tentations sont nombreuses, mais c’est ainsi qu’il chutera et se relèvera. Il a une épée, symbole de force et de droiture, de fidélité aussi.
Sa quête est spirituelle en essence. L’innocence du départ se transforme en vertu une fois les épreuves surmontées et les désirs maitrisés.

Nous n’aurons peut être pas nos noms dans les livres, ni nos visages dans les films, mais chacun de nous est un héros en puissance. Notre vie est le lieu de notre combat, de nos tentations, de nos chutes mais aussi de notre victoire. Il ne dépend que de nous d’en raccourcir les difficultés, car nos choix, notre libre arbitre, feront toute la différence.

Musique : Howard Shore- The Return of The King "Twilight and Shadow"

mardi 11 novembre 2008

Jane Eyre

Cette version de 1996 est excellente, Charlotte Gainsbourg est pleine de sensibilité...


Talent Anglais

Bonjour,

J’ai toujours eu un coup de coeur pour les livres et les films anglais. L’ambiance, les décors, les acteurs,…
Ils sont vraiment extraordinaires pour tout ce qui est du domaine des fées, des mystères, ils osent affirmer leur croyance ancestrale dans les petits êtres de la nature. J’aime le romantisme de leurs œuvres et la constance à jouer et rejouer leurs classiques, tel Shakespeare, ou les auteurs à succès comme Jane Austen, les sœurs Brönté, Daphné du Maurié…
A savourer avec du thé bien chaud et quelques scones beurrés....
Je vous ai choisi quelques uns de mes préférés, anglais ou adaptés d’œuvres anglaises.
Musique : Bande Originale de « Roméo et Juliette », Balcony Scene-Nino Rota

lundi 10 novembre 2008

Adieu, Hedwige

En hommage à Hedwige, qui disparaît brutalement dans le 7ème opus de Harry Potter...

Bienveillante Chouette

Bonjour,

Tout comme le chat, la chouette a été vénérée et maudite selon les périodes de l'histoire.
Si dans l'Antiquité, elle était considérée comme sacrée et devint le symbole de la déesse Athéna, au Moyen Age, elle semblait porter malheur et représenter les univers sombres et maléfiques de la nuit.
Les chouettes et les hiboux ont un regard pénétrant, et leur tête pivote presque intégralement sur elle même. Acuité et mobilité nécessaires aux animaux nocturnes.
Ce sont de beaux oiseaux, variés dans leurs formes, leurs tailles et leurs couleurs...En voici quelques spécimens, sur une musique de John Williams-Harry Potter and The Chamber of Secrets.

dimanche 9 novembre 2008

Enya - Anywhere Is...

L'Attente et la Patience

Bonjour,

Bien souvent ce mois n’est pas apprécié, soit à cause du temps, de la pluie, des jours plus courts…Pourtant c’est un mois d’attente, de préparation, tout comme automne est une saison qui met en condition pour le travail intérieur.

Vous trouvez les jours courts….mais les nuits sont plus longues, donc davantage de repos
Moins de soleil, de la pluie et du vent…c’est que la terre en a besoin, et l’air se renouvelle, chassant les mauvaises humeurs
Vague à l’âme, déprime…peut être est ce le temps de la réflexion, de la mise au point
Regrets de la saison d’été? mais chaque saison a ses avantages, il faut les découvrir...
L'attente est nécessaire, pour ne pas assouvir nos désirs souvent infondés, pour ne pas gâcher le fruit qui n'est pas encore mûr, pour méditer sur nos questionnements.
La patience est l'outil...un outil qui s'affûte au fil des années, mais qui devient un instrument de confiance, d'accord avec soi même.

Musique : E.S.Posthumus-Antissa


samedi 8 novembre 2008

La Leçon de Piano

Un film étrange, bouleversant, des acteurs superbes, et la musique de Michael Nyman....

Merveilleux Piano

Bonjour,

Je ne joue d'aucun instrument, mais si j'avais pu le faire, le piano aurait été mon choix. Je ne saurais expliquer ce que je ressens à l'écoute des notes d'un piano, mais que ce soit une musique classique ou contemporaine, l'émotion est aussi forte.
Je vous propose ce diaporama, sur la musique d'un auteur breton...


Musique : Didier Squiban-Ar Baradoz (Le paradis)

vendredi 7 novembre 2008

Sarah Brightman - Who Wants To Live Forever

Renaître à Soi Même

Bonjour,

Chaque jour, il est possible de s'ouvrir à un nouveau départ...Nous n'en sommes pas toujours convaincus ni même conscients. Pourtant, malgré les peines, les soucis, les séparations, les traumatismes, certains y arrivent, parce qu'ils sentent au plus profond d'eux une force qui leur dit de regarder devant et de transformer ce qui peut l'être...encore une phase du Scorpion, dépasser les épreuves, et repartir en vainqueur...


Court et file le temps depuis ton arrivée
Semant bouquets de roses aux épines acérées
Les leçons du destin sont parfois si cruelles…
Mais ton âme par nature sait en extraire le miel.

Quelques dizaines d'années fondues dans l'infini
Ballottées dans des mers aux vagues agitées
Trouvant aussi répit dans les instants sacrés
De l'amour partagé et du don de la Vie.

Oublier le présent…échapper au tumulte
Te laisser emporter sur les rivages anciens
Et puiser dans les âges la force et le soutien
Pour que l'enfant en toi enfin devienne adulte.

Seule la mémoire d'antan te dira le courage
Les victoires et la gloire qui ont forgé ton être
Alors mourra la peur, périront les outrages
Sortant des profondeurs, la fleur neuve va naître…

Vois le Feu ravivé qui éclaire ton ciel
Sens dans l'Air qui t'entoure les vibrations nouvelles
Touche la Terre fertile où germent tes futurs fruits
Baigne toi dans les Eaux qui te redonnent Vie…


Renaissance-Le Miroir Intérieur-Chantal Duros

Musique : Loreena McKennitt-Never-Ending Road (amhran duit)

jeudi 6 novembre 2008

Sarah Brightman-Deliver Me

Le Pouvoir du Pardon

Bonjour,

Parmi toutes les qualités que nous devons développer pour être en harmonie avec nous mêmes et les autres, il y a le pardon.

Nous ne pouvons pardonner à notre ennemi si nous n’avons pas de miséricorde. Dans sa pièce Le marchand de Venise, Shakespeare exalte la grandeur de la miséricorde. Il met dans la bouche de la jeune Portia ces superbes paroles :


La qualité de miséricorde n’est pas contrainte ;
Elle tombe en douce pluie du ciel
Sur l’endroit en dessous ; elle est deux fois bénie ;
Elle bénit celui qui donne et celui qui prend.
La plus puissante dans le plus puissant :
Elle devient le monarque qui trône mieux que par sa couronne ;
Son sceptre montre la force du pouvoir temporel,
L’attribut pour le respect et la majesté,
En qui siègent la crainte et la peur des rois.
Mais la miséricorde est au-dessus de l’influence du sceptre ;
Elle trône dans les cœurs des rois,
Elle est l’attribut de Dieu lui-même ;
Et le pouvoir terrestre se montre alors comme celui de Dieu
Lorsque la miséricorde relève la justice.


Musique : Within Temptation-Forgiven

mercredi 5 novembre 2008

Gregorian-Masters of Chant - Amazing Grace

>

Maternité

Bonjour,

Mère enfant, relation unique, depuis la conception jusqu'à....l'infini...car nous sommes tous l'enfant de quelqu'un, et parents à vie....
La maternité, cadeau de Vie et d'Amour, que je souhaite à toutes les femmes qui la désirent...


Rondeur douce aux nuances de chair et de sang
Tel un ventre tendu par l'être qu'il protège
La tulipe de soie rose gonfle ses amples flancs
Ressentant en sa sève l'immense privilège.

La fine tige soutient le beau corps alourdi
Par le pur sacrifice et l'amour réunis,
Elle préserve l'enveloppe d'une chute précoce
Et nourrit la fleur mère, lui insufflant sa force.

Pétales épanouis à leur extrême limite
La délivrance survient et laisse s'échapper
Par un don sans pareil, les fruits de la Vie même
Dans la joie indicible de la Maternité.


Maternité-Le Miroir Intérieur-Chantal Duros

Musique: Cusco - Apurimac-Maya Temple

mardi 4 novembre 2008

Le charme de Novembre

Bonjour,

Ici en Bretagne, Novembre se dit "Miz Du", le mois noir....
Pourtant, malgré le raccourcissement des jours, le temps souvent gris, ce mois offre des tons délicieux, des senteurs sauvages et une pluie bienvenue...


Comme un rideau perlé s'étire le ciel bas,
Toutes nuances de gris, des neutres aux irisés
Se reflètent dans l'eau, où l'on distingue là,
L'ombre brune d'une barque sur la nappe posée.

Soudain une percée, et un rayon éclaire
En mille points brillants la surface plombée;
L'embarcation oscille, comme de fauve habillée,
Le paysage entier est métamorphosé.

A l'horizon les arbres, jusque là peu visibles,
Revêtent un instant, en diamants éphémères
La parure du soleil, trésor inaccessible,
Comme pour faire l'aumône aux êtres de la terre.

Secondes fugitives, vision d'enchantement,
Le roi du ciel s'éclipse, emportant sa douceur
Et tout ensemble alors, frissonne puis reprend
De l'ardoise les teintes, et du soir la froideur.

Une balade brève en surplombant le Scorff
Offre à certaines heures une toile aux riches peintures.
L'espace d'un court passage sur le pont Saint Christophe,
Le décor a changé, magie de la nature.


Novembre Sur Scorff-Le Miroir Intérieur-Chantal Duros

Musique :Shane McDonnell - Evenstar

lundi 3 novembre 2008

Extraits de Da Vinci Code

Alchimie

Bonjour,

Al-Chimie, la chimie de Dieu….Celle qui permet la vie éternelle. Celle de l’âme…
Les alchimistes transformaient le plomb en or, et cherchaient le secret de la pierre philosophale, mais à travers les siècles de travaux, de mois entiers passés dans de sombres laboratoires, ne cherchaient ils pas ce secret intime de la pierre vivante en chaque être humain. La pierre philosophale, rouge, ressemble au cœur. Et c’est par le cœur que nous pouvons nous transformer, c’est par le cœur que nous pouvons devenir autre chose que de la matière…
Le mois de novembre est celui dus Scorpion, le signe de la métamorphose, de la transformation de l’être ordinaire en être supérieur. Il faut se débarrasser de tous les métaux lourds qui encombrent nos vies, et apparaitra peu à peu l’or pur… Cela demande du temps, des vies sans doute, mais la patience est la clef de toute recherche….

La Nature fournit à l'homme les métaux impurs, et il est de sa responsabilité de travailler tous les minerais qu'Elle lui donne. Elle lui fournit aussi des outils—capacité et aptitude—et le pouvoir d'attirer ou de repousser les opportunités. La "couverture" de nos corps plus subtils au moment de notre naissance est le résultat de la formation supportée dans nos vies antérieures.
Nous avons développé certaines capacités et aptitudes. Ce sont les outils que nous avons gagnés. La Nature désire vraiment que nous transformions, affinions, ou perfectionnions autrement ces outils. Si nous pouvons le faire, ceci indique que nous sommes prêts pour un meilleur dessein.

La Nature nous permet ainsi, à travers une activité insolite et une intelligence, d'acquérir d'autres outils et d'autres métaux. Ils sont la récompense d'un mérite exceptionnel—le résultat de changements délibérément planifiés et constamment appliqués dans le développement du caractère. Lorsqu'il est obtenu, comme nos outils, le pur métal n'est jamais enlevé ; il nous appartient telle une précieuse possession.

Extrait de Rays septembre –octobre 94
Traduction Chantal Duros

Musique: Hans Zimmer - Salvete Virgines (Da Vinci Code)

dimanche 2 novembre 2008

Pour la voix de Tarja...

In Memoriam

Bonjour,

A tous ceux qui nous ont quittés


Dans le silence gris de la nuit
Ton âme s'est envolée, ton corps s'est libéré.
Le poids de ta souffrance à jamais dissout,
Ta flamme lumineuse rayonne autour de nous.

Plus d'entraves ni de peurs,
Tu es là, apaisé et sans bruit
Si vivant en nos cœurs,
Si présent encore aujourd'hui.

Puisse ton chemin s'ouvrir
Sur une terre nouvelle
De paix et de sourires.

Notre peine est réelle
Et le temps sera long
Avant de te revoir.

Mais l'amour ne meurt pas
Et tant que nous vivrons
Nous garderons de toi
La chaleur de ton nom,
Le Souffle de ton rire
Qui sembleront nous dire :
Je suis là.

A celui qui s'en va-Chantal Duros

samedi 1 novembre 2008

Le Charme des Vieux Cimetières

Bonjour,

Les cimetières sont des lieux particuliers, non seulement parce qu'ils sont empreints de souvenirs d'êtres chers, mais aussi parce que les monuments, le décor naturel qui parfois les envahit, créent une ambiance d'autre monde, où nostalgie et attirance sont intimement mêlées...
Dans ce diaporama, j'ai collecté des photos de cimetières anglais, irlandais, plus spécialement...

Musique: Ludwig von Beethoven - Concerto pour piano n° 5 - L' Empereur