samedi 28 février 2009

Folles Années


Bonjour,

À Paris, pendant la Première Guerre mondiale, la population n'a pas perdu l'art de s'amuser. On fit la fête au début pour se moquer de l'ennemi et se donner du courage : il allait prendre une belle raclée qui laverait l'affront de 1870 et ferait oublier la honte de l'affaire Dreyfus pour l'armée française. On poursuivit la fête ensuite, pour distraire les permissionnaires. Puis, quand trop d'horreurs eurent enlevé aux « poilus » l'envie de rire, la fête continua pour se consoler.

Après la fin du conflit, une génération nouvelle rêve d'un monde nouveau et proclame « Plus jamais ça ! ». On s'empresse de lui proposer de nouvelles griseries sur fond de musique. Venu d'Amérique avec les Alliés, le jazz fait son apparition.

L'utopie positiviste du XIXe siècle et son crédo progressiste font place à un individualisme déchaîné et extravagant. André Gide et Marcel Proust donnent le ton littéraire de cette tendance qui s'exacerbe et croît avec le mouvement dada dont Tristan Tzara publie le manifeste. Le surréalisme d'André Breton n'est pas loin. L'Art nouveau foisonnant, fauché par la guerre, cède la place aux épures précieuses de l'Art déco.

Le krach de 1929 à Wall Street annoncera la fin de cette période.[1].(Wikipédia)

Côté femmes, j'aime beaucoup la mode et le look de l'époque...La classe des tenues, le charme soit dans les robes glamour, le côté femme fatale, vamp...mais aussi le look garçonne, où la femme ose être différente dans la façon de s'exprimer extérieurement et intérieurement...

J'ai composé cette vidéo sur les années folles...en débordant un peu sur les débuts 30...Pour les amateurs de "Ma Sorcière Bien Aimée", la photo ci dessus est celle d'Agnès Moorehead, née en 1900, et que l'on connaît mieux sous les traits hyper maquillés de la maman de Samantha...

vendredi 27 février 2009

Les Jardins de Sérénité


Bonjour,


Le jardin japonais (日本庭園, nihon teien), issu de la tradition antique japonaise, peut être trouvé dans les maisons privées, dans les parcs des villes, comme dans les lieux historiques : temples bouddhistes, tombeaux shintoïstes, châteaux. Au Japon, l’aménagement de jardins est un art important et respecté, partageant des codes esthétiques avec la calligraphie et le lavis. À l’inverse des jardins occidentaux qui préfèrent une composition géométrique, les jardins japonais cherchent à interpréter et idéaliser la nature en limitant les artifices. Certains des jardins les plus connus en Occident comme au Japon sont des jardins secs ou « jardins zen », composés de rochers, mousses et graviers.

Il est possible de dresser un catalogue succinct d’éléments « typiques » des jardins japonais, sans chercher plus loin les règles esthétiques qui gouvernent leur agencement. Le jardin est souvent organisé autour d’un bâtiment (comme une résidence ou un temple) depuis lequel il est destiné à être vu. Au-delà de l’architecture propre au bâtiment, on retrouve la plupart des éléments suivants dans de nombreux jardins :

* des rochers, choisis pour leur forme, leur taille, leur couleur et leur texture,
* de l’eau : mares, rivières, chutes ; dans le cas d’un lac central on y trouve souvent une île, et un pont ou des pierres de gué menant à l’île ; les étendues d’eau contiennent fréquemment des carpes koï ; contrairement aux jardins occidentaux on ne trouve presque jamais de fontaines,
* du sable ou du gravier, sur lequel sont dessinés des motifs,
* des éléments décoratifs : lanternes (traditionnellement de pierre), pagodes, statues, bassins d’eau, shishi odoshi (mécanismes faisant du bruit pour écarter les chevreuils ou les sangliers),
* un salon de thé ou un pavillon,
* une bordure comme une haie, une palissade ou un mur de facture traditionnelle,
* des chemins de terre, de gravier, ou de pierres.

Ces éléments peuvent être réels ou symboliques : dans un jardin sec, l’eau est représentée par des graviers.
(source wikipedia)

Vidéo sur des jardins Japonais, Chinois, et des parterres zen...détendez vous....et laissez vous porter par la musique de Kitaro...

jeudi 26 février 2009

La Forêt Enchantée


Bonjour,

Le printemps approche, alors je poste ce poème...pour le faire arriver plus vite....

Dans la douce fraîcheur d’un matin de printemps
Une silhouette claire s’enfonce dans les bois
Son pas souple léger fait murmurer le vent
Et les êtres alentours reconnaissent Eira.

Elle sillonne chaque jour les sentiers et les champs
Glanant les précieuses simples et les fleurs amères
Choisissant avec soin les espèces premières
Afin d’en recueillir les sucs apaisants.

Eira parle aux arbres sages comme aux herbes désinvoltes
Elle sait depuis toujours la langue de la Nature
Et ne quitte jamais les lieux de ses récoltes
Sans rendre grâce aux hôtes qui donnent leurs parures.

Les saisons se succèdent et offrent mille saveurs
Qui dans les mains d’Eira, en sublimes élixirs,
Guériront bien des maux et lancinantes douleurs,
Eternel savoir transmis à l’aube des Duirs.

Digitales et sauges, anis et romarins,
Tous oeuvrent pour Eira, à son royal dessein,
Car la Terre donne aux hommes ce qu’elle a de meilleur
A qui sait prendre soin de la Vie en son cœur…

EIRA - Le Miroir Intérieur Chantal Duros
Suivez moi, si vous le voulez, dans ma forêt enchantée...

mercredi 25 février 2009

Les Poissons



Bonjour,

Nous sommes dans le signe des Poissons, gouverné par Neptune, et Jupiter...Dernier signe du cycle zodiacal, les natifs de ce signe ont un travail bien particulier à accomplir durant leur vie.
"Durant le mois solaire des Poissons, il nous est donné une opportunité de contacter les vraies profondeurs de notre propre être et d'acquérir une plus grande compréhension des mystères de la vie que nous n'avons jamais eue auparavant.
Durant ce mois méditons souvent sur le symbolisme de la Crucifixion—l'Esprit cloué sur la Croix de la Matière—et appliquons la à nous-mêmes, le Christ crucifié en nous. Gardons en esprit la Loi de Cause à Effet telle qu'elle opère à travers la Nature, gardons la jusqu'à ce que nous SACHIONS que les conditions qui nous entourent et les expériences qui nous arrivent sont le résultat direct des forces que nous-mêmes avons mises en action.
Cette totale acceptation de responsabilité pour tout ce qui nous "arrive", est nécessaire avant que nous puissions réaliser l'étendue du pouvoir qui réside en nous pour former notre destinée à notre volonté. Une fois cette réalisation accomplie, chaque défaite peut se retourner en victoire et chaque obstacle en opportunité de progrès.
Le Rayon mystique de Neptune, néanmoins, appelle à une analyse et un réajustement de notre échelle de valeurs, basée sur une plus large vison de la vie.
La Compréhension, une des plus précieuses qualités à laquelle aspire le mental humain, est née de profondes recherches similaires dans les significations intérieures des phénomènes extérieurs.
Un des premiers fruits de la compréhension est l'obéissance joyeuse à la Loi intérieure, représentée par la conscience. La joie dans l'obéissance à la Loi indique une conscience développée.
Avec la compréhension vient la compassion pour les échecs et les souffrances des autres, à la fois avec un désir intense croissant de hâter le jour où le chagrin et la discorde seront éliminés de la vie humaine. Ceci peut être amené à réalisation seulement par l'effort de chaque Ego éveillé pour adapter sa vie individuelle aux rythmes cosmiques afin que ceux-ci puissent vibrer à travers lui toujours en plus grand volume et pouvoir.

Sous le Rythme, le troisième mot clef des Poissons, nous étudions la relation de notre corps physique) ces puissants rythmes.
L'archétype de notre corps physique est établi dans l'écoulement rythmique de ce Pouvoir qui nourrit l'univers. De là merveilleuse résistance de notre plus parfait véhicule, aux abus sans nombre auquel il est sujet. Néanmoins, chaque dysharmonie dans notre être a un effet perturbant sur son délicat équilibre, de manière telle que l'abus persistent avec à la fois une pensée discordante sur une période de plusieurs vies le détruira à un certain moment. Il peut être restauré en santé seulement par un rétablissement des rythmes qui ont été brisés.
L'effort conscient envers l'établissement des rythmes de vie dans nos êtres construit le corps physique régénéré. Ceci, lorsque nous "suivons Sa parole" grandit de plus en plus sensiblement à la volonté de l'Esprit et devient, au moment voulu, l'instrument spirituel parfait qu'il a été conçu pour être.

Les Poissons ont la gouverne sur les pieds, et il est bon de se rappeler que ce que les pieds sont pour le corps en tant que fondation, l'Amour et la Vérité le sont pour l'homme intérieur.
Un des mots clefs des Poissons est Compréhension. La Compréhension est recherchée par de nombreuses personnes, mais peu la possèdent véritablement. La sagesse est reliée intimement à la compréhension. La sagesse est la connaissance revêtue d'amour. La caractéristique de la compréhension même la connaissance à l'amour. Elle contient la sympathie et l'empathie."


RAYS MARS AVRIL 2003
Traduction Chantal Duros

Vidéo sur ce signe mystique :

mardi 24 février 2009

THORN


Bonjour,

Thorn nous enseigne l'équilibre et la maîtrise de soi. Elle est gouvernée par Jupiter. Elle symbolise la tige avec une épine. C'est dire qu'il faut être vigilant envers tout ce qui est autour de nous, faire preuve de prudence. Nous pouvons visualiser cette rune comme un orage que nous devons traverser sans crainte mais sans témérité excessive. La foudre traverse notre colonne, et nous restons droits...
Pour nous échauffer, quelques exercices lever/plier les jambes afin d'assouplir les genoux...N'oublions pas de bien respirer.


Puisque c'est Mardi Gras...faisons peut-être des crêpes ou des beignets, mais en attendant, voici une vidéo sur des masques de diverses cultures, des masques de guerre, funéraires, de fête...


Masques
envoyé par enyarwen

lundi 23 février 2009

Le Frêne


Bonjour,

Depuis le 15 février, nous sommes dans le mois du Frêne....

POEME INITIATIQUE DU FRENE

Du 16 février au 17 mars

Les pouvoirs de l’esprit
Atteignent l’au delà
Du savoir religieux.
Le Frêne connaît d’instinct
Le sens caché des choses
Qui agissent sur l’être.
Etre Clairvoyant

Ecouter les esprits,
Comme le recueillement
Accroît le sens divin
Des événements du monde.
Le Frêne d’une foi robuste,
Connaît les lois du ciel
Qui agissent sur les hommes.
L’esprit gouverne

Comprendre les secrets
Grâce auxquels on dirige
Est un bienfait des dieux.
Le Frêne voit des images
Qui font agir les princes.
Croire pour comprendre et réussir

La piété unanime,
Rassemble les vivants.
Le Frêne connaît le culte
Des puissances secrètes
Que les prières éveillent.
Puissance de la méditation

Le Frêne trouve la voie
Qui conduit au profond
Des vérités obscures.
L’œuf n’est pas creux,
Il est germe de vie
Pour le Frêne qui voit.
S’intéresser aux choses cachées

Le Frêne est relié à la rune Nied, au chiffre 13, à l’affliction et aux nécessités.

Je vous propose cette vidéo faite à partir des merveilleux tableaux de Joséphine Wall...

dimanche 22 février 2009

Etre une Femme



Bonjour,


Petites maximes à l'usage des femmes, extraites du livre "Sagesse de Femme", par Sue Patton Thoele.

"Je suis une femme de valeur bien que je commette parfois des erreurs. Je suis ma meilleure amie, je m'aime et je m'apprécie.
"J'entretiens amoureusement mon jardin intérieur,je me libère courageusement des actions et des attitudes qui freinent mon épanouissement. J'apprécie la beauté unique que j'apporte en ce monde".
"J'affirme mes convictions, je peux me servir de ma tête et je le prouve. J'affirme mes opinions, gentiment, respectueusement mais fermement".
"Je me défais de la culpabilité inappropriée. Je les laisse mes proches assumer leurs propres responsabilités, cela ne me concerne pas.
"J'adopte une attitude positive. Je suis une femme optimiste. Chaque jour je deviens plus consciente de mes attitudes habituelles".

En hommage à la beauté, une vidéo également déposée sur youtube et dailymotion...

samedi 21 février 2009

Auguste Pelage Brizeux


Bonjour,

LE PAYS
0h! ne quittez jamais, c'est moi qui vous le dis,
Le devant de la porte où l'on jouait jadis,
L'église où, tout enfant, et d'une voix légère,
Vous chantiez à la messe auprès de votre mère ;
Et la petite école où, traînant chaque pas,
Vous alliez le matin, oh ! ne la quittez pas !
Car une fois perdu parmi ces capitales,
Ces immenses Paris, aux tourmentes fatales,
Repos, fraîche gaîté, tout s'y vient engloutir,
Et vous les maudissez sans pouvoir en sortie
Croyez qu'il sera doux de voir un jour peut-être
Vos fils étudier sous votre bon vieux maître,
Dans l'église avec vous chanter au même banc,
Et louer à la porte où l'on jouait enfant.


Auguste Brizeux, poète romantique, est né à Lorient le 12 septembre 1803 et est mort à Montpellier en 1858. Sa dépouille fut transférée au cimetière de Carnel à Lorient. En 1810, il perd son père, officier de marine et comme sa mère se remarie en 1811, il est confié au recteur d'Arzano qui reçoit des jeunes de son âge. C'est dans ce pays d'Arzano qu'il découvre les charmes bucoliques de la campagne, atmosphère qu'il restituera dans son recueil Marie publié en 1831. Il fait des études classiques à Vannes et à Arras, et en 1823, il part pour Paris pour y mener des études de droit mais il préfère de beaucoup la littérature et l'art. Il a écrit de nombreux poèmes qui célèbrent surtout sa Bretagne natale. Ainsi, Les Bretons, grande épopée rustique publiée en 1845. Il compose également en langue bretonne : Telen Arvor (la harpe d'Armor) et Furnez Breiz (Sagesse de la Bretagne), qui est un recueil de proverbes bretons. Mais les lumières italiennes l'inspirent aussi, La Fleur d'or en 1841. Fin 1825, une commande est passée à Brizeux pour un à-propos en vers destiné à être joué pour commémorer Racine. Après bien des péripéties, cette comédie Racine sera jouée à la Comédie Française le 27 décembre 1827.
Mais la première œuvre qui fait connaître Brizeux au grand public est Marie, recueil de 12 élégies regroupées sous un seul titre. D'emblée ce poème fut acccueilli avec enthousiasme par quelques grands critiques, en particulier Sainte-Beuve. Marie est une sorte d'idylle bretonne qui évoque un souvenir d'enfance. Enfant de chœur il n'a d'yeux, à la messe du dimanche, que pour une petite fille appelée Marie. Il lui voue un amour innocent et il partage ses jeux. Mais la vie va les séparer. Quand il reviendra au pays natal, elle est mariée. Il ne reste donc rien de son beau rêve. Alors, il va l'immortaliser dans un poème.

Vidéo composée de costumes et coiffes de Bretagne, toujours vivaces grâce aux festivals divers qui s'étalent sur toute l'année dans le monde entier. La culture celte est présente partout....


Breizh
envoyé par enyarwen

jeudi 19 février 2009

S'endormir dans les Bois...


Bonjour,

Aujourd'hui, j'écis une page de mon livre de rêves...


M’endormir dans les bois, sous les arbres amis
Me laisser emporter en totale confiance
Vers les mondes impalpables qui vivent depuis l’enfance
Dans mon âme solitaire qui les cherche dans la nuit

M’endormir dans les bras de mes sœurs les fées
Venues à ma rencontre tant de fois dans mes rêves
Ouvrir enfin les yeux sur leurs visages aimés
Et les suivre sans regret dans leurs cachettes sacrées

Alors dansent en ronde des personnages brillants
De longues et blanches silhouettes et des elfes rieurs
De sombres faces fugaces mais dont je n’ai point peur
Et des lumières filantes qui passent en clignotant

Mes yeux sont toujours clos mais je vois si clairement
Que j’en oublie bien vite ma vie du monde d’avant
Tout est vif et respire, en chaque nouveau décor
Une énergie limpide aux tons argent et or

Mon désir est immense de ne jamais quitter
Mes robes de feuilles brunes, mes couronnes de fougères
De marcher les pieds nus dans les cercles de fées
Et chanter avec elles les odes à la Mère

M’endormir dans les bois, sous les arbres amis
Et sentir sur mes lèvres le baiser du retour
Tu attends chaque nuit que s’échappe le jour
Pour reposer enfin dans mes bras réjouis


Chantal Duros-Février 2009

mercredi 18 février 2009

Vincent Van Gogh



Bonjour,

Lorsque j'avais 12/13 ans, je m'amusais à dessiner des portraits d'après de petites photos dans le dictionnaire. Le visage de Vincent Van Gogh m'a toujours intrigué. Plus tard, j'ai découvert et aimé ses peintures.
Le dessin ci dessus, je l'ai fait sur un bout de table et il n'est plus très frais...c'était il y a 40 ans!
Il a eu une vie difficile, il a connu bien des galères, la maladie, la dépression...et pourtant la majorité de ses toiles est emplie de soleils, d'étoiles, de tournesols en tons de jaunes différents, et surtout de mouvements vibrants...Cet homme devait avoir énormément de beauté et de joie à transmettre...Là où il se trouve, qu'il sache que nous l'apprécions toujours, merci Vincent, pour vos toiles émouvantes...

J'ai collecté quelques images de ses tableaux, mais il y en a tant d'autres...J'ai choisi un chanteur breton pour la vidéo, car Denez Prigent a une voix à la fois nostalgique et profonde, et ce morceau 'Melezouriou Glav', Les Miroirs de pluie, raconte la difficulté de vivre loin de sa terre natale...

Sirènes


Bonjour,

Les Sirènes ont une réputation très controversée, elles détourneraient les hommes de leur trajectoire en mer, les enchanteraient pour les retenir prisonniers...On les appelle aussi Nixes, Fées des Eaux, Russalka
Les sirènes font partie des créatures fantastiques les plus célèbres et répandues des mythologie Greco-Romaine, largement présentes dans le monde des légendes, du folklore et de la fantasy. Mais attention, le nom Sirène est très trompeur, et leur apparence a largement changé au cours des siècles

Une des créatures fantastiques parmi les plus connues, les plus symboliques du bestiaire fantastique universel...

Les sirènes sont très présentes, sous cette forme, dans la mythologie greco-romaine, et le plus célèbre épisode les mettant en scène se trouve dans l’Odyssée d'Homère…Ulysse désire entendre le magnifique chant des sirènes, mais ne veut pas mourir noyé. Il demande alors à ses compagnons de ramer, les oreilles bouchées par des bouchons de cire, et lui est attaché au mat, de sorte à ce qu’il ne peut pas rejoindre les sirènes.
Le célèbre épisode d'Ulysse attaché au mat pour résister à l'appel des Sirènes de l'Odyssée d'Homère
Mais les sirènes, après les mythes greco-romains, subirent une étrange évolution. En réalité, on a utilisé le nom « Sirène » pour l’appliquer à un autre type de peuple fantastique, présent celui là dans les légendes plutôt Nordique ou Celtique, les peuples des femmes-poissons, que l’on nomme également des Nixes, ou encore que les anglais nomment les « Mermaids ».

La beauté aquatique s'abandonne sur sa plage de sable dorée d'une quelconque île féérique...Les sirènes, mermaids, nixes...la féerie des eaux des mondes légendaires...

Mais les Nixes et autres fées des eaux de type « Mermaid » du folklore nordo-celtique ne partagent pas toujours la méchanceté des Sirènes grecques. Si parfois elles sont malfaisantes comme Lorelei, le plus souvent il s’agit au contraire de créatures plutôt douces et bienveillantes. Les sirènes nordiques ou celtiques en effet, sont donc des jeunes femmes-poissons immortelles. Les deux premiers siècles de leur existence elles mènent une vie d’amusement et de loisir en explorant l’océan. Mais après deux siècle elles sont frappées d’une étrange langueur…car elles sont à moitié poisson certes mais ont un cœur de femme et…et il leur faut trouver un homme pour l’aimer et s’en faire aimer.
Outre leur voix magique, les sirènes sont de grandes magicienne du monde aquatique, possédant de nombreux pouvoirs étranges, et le pouvoir de commander aux créatures des abysses...
La femme-oiseau vindicative et traîteresse des mythes greco-romain prêta donc son nom à une créature bien plus douce, rêveuse et symbolique à elle toute seule de toute la poésie du bestiaire légendaire…tout comme l’est la statue qui garde l’entrée du port de la capitale Danoise de Copenhague, jeune femme poisson triste et seule sur son rocher à attendre l’amour dans son éternité de pierre…

Vidéo sur les sirènes, bien sûr....soyez sur vos gardes....

mardi 17 février 2009

UR


Bonjour,

Ce matin, seconde rune, UR. Elle est régie par Mars et agit sur la force vitale, l'énergie envers un projet, un objectif. Pour la santé , il est bon de la visualiser souvent.
Elle est symbolisée par l'auroch, appelé aussi ur dans les anciens temps....D'où cette force un peu 'animale' qui motive, pousse à l'action.
Avant la posture, faites quelques assouplissements, si possible, et quelques respirations lentes et profondes. Vous pouvez imaginer être un taureau, et renforcer ainsi l'énergie que confère Ur. Pratiquez cette posture trois ou quatre fois, en respirant bien à chaque pause. Relevez vous lentement en respirant de même....



Après l'effort, petit réconfort avec ce diapo composé tout en tonalités pastels...

lundi 16 février 2009

Marie et Isis


Bonjour,


Au Moyen Age, les rois de France accordaient une importance particulière à la Vierge. Ils vénéraient encore plus spécialement la Vierge noire.
Les peuples d'Europe ont accordé aux Vierges noires une importance qui dépasse largement le simple respect dû à la mère du Christ. Hérité du plus lointain passé païen et ravivé malgré le christianisme, ce culte des Madones noires semble relier à une symbolique magique étonnante.
Le culte à la Vierge Noire est présent partout en France et même en Europe. Vierges en majesté, mystérieuses, fascinantes, maternelles et belles tout à la fois. La Vierge de Jasna Gora en Pologne attire des foules aussi nombreuses qu’à Lourdes. Et celle de Montserrat en Espagne est chantée dans le Livre Vermeil. Vierge polychrome à l’origine, celle de Dijon est noircie pour rejoindre cette liste prestigieuse des Vierges Noires. A Rocamadour, les pèlerins montent les 216 marches à genoux pour la vénérer. A Toulouse, elle protège les femmes enceintes.
L'ancienne déesse mère était souvent associée à la Lune. Comme la Lune influence les marées, elle était donc liée à la mer et elle protégeait les marins, qui l'appelaient Stella Maris (Étoile de la Mer). Plus tard, elle sera assimilée à l'étoile Polaire ou à Vénus.
Comme la Lune, Vénus a le double aspect d'étoile du soir et d'étoile du matin. Étoile du matin, elle était considérée comme néfaste. Cette tradition se retrouve dans le judéo-christianisme : l'étoile du matin est souvent associée à Lucifer (du latin : lux fero, «Je porte la lumière »).
En Egypte, on adorait la déesse mère sous le nom d’Isis. Elle était souvent noire et tenait son fils Horus sur les genoux. La Madone égyptienne ramenée des croisades par Louis IX était probablement une représentation de la déesse Isis.

Cette association d'Isis et Marie est renforcée par la qualité solaire de leurs fils respectifs. Jésus Christ est l'Esprit Solaire, et Horus est représenté dans un Soleil et vénéré comme tel.

J'ai réalisé un diaporama sur ces deux Vierges-Déesses Mères....

dimanche 15 février 2009

Sourire


Bonjour,

"De tous les êtres vivants l'homme seul peut sourire … Encore qu’il y ait des animaux qui semblent réellement sourire tant ils deviennent sensibles…
Un sourire ne coûte rien mais produit beaucoup. Il enrichit ceux qui le reçoivent sans appauvrir ceux qui le donnent.
Il ne dure qu'un instant mais son souvenir est parfois éternel.

Personne n'est assez riche ou puissant pour pouvoir s'en passer et personne n'est trop pauvre pour ne pas le donner. Il crée le bonheur au foyer et est le signe sensible de l'amitié. Il suscite la bienveillance en affaires.
Il rend la paix à l'âme inquiète, du repos à l'être fatigué et du courage au plus découragé ; il est le rayon de soleil du cœur mélancolique et le meilleur antidote naturel contre la tristesse.
De plus, il ne peut être acheté, mendié, emprunté ou volé parce qu'il n'a de valeur pour personne tant qu'il n'a pas été offert.
Certaines personnes sont trop lasses pour vous faire don d'un sourire. Donnez-leur l'un des vôtres, parce que personne n'a autant besoin d'un sourire que celui qui n'en a plus à donner."
Il y a des sourires francs, gais, d’autres qui trahissent une tristesse intérieure, des sourires qui se veulent espoir malgré les épreuves de la vie.
Le sourire innocent d’un enfant, celui d’une jeune femme amoureuse, celui d’un vieillard fatigué ou résigné…J’ai collecté quelques uns de ces sourires dans ce diaporama. (Pensez à cliquer sur mode plein écran avec la flèche dans le rectangle sur le bas du diapo, c'est tellement mieux!)


Sourire
envoyé par enyarwen

samedi 14 février 2009

Fêtons l'Amour


Bonjour,

Honneur à l'Amour et à tous les amoureux aujourd'hui


Enfant ! si j'étais roi, je donnerais l'empire,
Et mon char, et mon sceptre, et mon peuple à genoux
Et ma couronne d'or, et mes bains de porphyre,
Et mes flottes, à qui la mer ne peut suffire,
Pour un regard de vous !

Si j'étais Dieu, la terre et l'air avec les ondes,
Les anges, les démons courbés devant ma loi,
Et le profond chaos aux entrailles fécondes,
L'éternité, l'espace, et les cieux, et les mondes,
Pour un baiser de toi !


Victor Hugo-"A une femme"

---------------------------------------------------------------

J'ai peur d'un baiser
Comme d'une abeille
Je souffre et je veille
Sans me reposer :
J'ai peur d'un baiser !

C'est Saint Valentin !
Je dois et je n'ose
Lui dire au matin ...
La terrible chose
Que Saint Valentin

Elle m'est promise,
Fort heureusement !
Mais quelle entreprise
Que d'être amant
Près d'une promise !

J'ai peur d'un baiser
Comme d'une abeille
Je souffre et je veille
Sans me reposer :
J'ai peur d'un baiser !


Paul Verlaine-"A la Saint Valentin"

J'ai composé cette vidéo sur une chanson interprétée par Kate Winslet, l'héroine de Titanic...Elle chante aussi merveilleusement qu'elle joue.

vendredi 13 février 2009

Février est encore hivernal...


Bonjour,


Hier la journée était presque printanière....Ne pas s'y fier...


Une douceur dans l’air imite l’arrivée
D’un printemps encore loin mais qui se prête au jeu
De la saison d’hiver cherchant à s’échapper
Et qui n’en finit plus d’expirer ses aveux.

Et l’on y croit déjà, à chaque rayon tendre,
Contemplant un jardin où les bourgeons s’annoncent.
Comme paraissent enfuies les ombres de décembre !
Même si le ciel gris point encore ne renonce…

Et puis le vent se lève, applique sa froidure
Sur les arbres squelettes appelant à la vie.
Il recouvre la terre de profondes gerçures
S’engouffrant en sifflant et achève le répit…

Février sait encore étonner la nature,
Mêlant le gel, la grêle, et parfois la douceur
Comme si des deux saisons il se voulait césure
Entre le clair obscur aux feux de la Chandeleur.

Il s’étire doucement vers une fin heureuse,
Jetant le masque à terre en un doux Mardi Gras,
Dans les rires des enfants et les chansons joyeuses,
Annonçant dans la fête ses jours de trépas.


Février-"Le Miroir Intérieur"-Chantal Duros

Voici un second diapo Violine, avec des images différentes et une autre musique, pour Dailymotion....

Violetta
envoyé par enyarwen

jeudi 12 février 2009

Souvenir...


Bonjour,
En ce 12 février 2009...

A toi, Maman

Il y a sept années, tu nous quittais, bien que déjà ton esprit se fut égaré depuis des mois ….Longtemps je me suis demandée comment tu accomplissais ton voyage, toi si pleine de certitudes et de convictions inébranlables…
Les âmes qui s’envolent…où vont-elles en silence ? Pendant que nos cœurs pleurent, et se souviennent des jours anciens, elles voguent dans un monde aux couleurs inconnues, aux sons parfois étranges…
Qu’en est il de la peur d’affronter cet univers, qu’en est il de la foi que l’on croyait si forte, de l’assurance donnée par des dogmes depuis l’enfance…
As-tu peur….crains tu le courroux de Dieu, ou ta propre obscurité, celle qui insoupçonnée, se révèle maintenant, dans un lieu où nul ne peut tricher….Cette noirceur qui au fond n’est que l’ignorance de l’Amour, le véritable, celui que l’on imagine même pas…
Revois tu des visages connus, rassurants, qui t’offrent des plages de répit durant la route amère, te donnant de l’eau douce dans ces traversées de déserts où tout semble perdu…
Sont ils durs, ces combats que les âmes mènent contre l’égo qui s’accroche à une terre qui s’éloigne de plus en plus…As tu des regrets, des remords, la nostalgie des moments heureux...
Te souviens tu de nous…nous donneras tu des signes, ou as-tu la vision de vies encore plus lointaines, ou d’autres êtres peuplaient ton monde….
Sept ans, un cycle bien net, significatif….mais un petit chemin pour une âme éternelle…
Y a-t-il un ange pour te guider, des mains qui s’ouvrent à toi où des larmes invisibles voudraient s’y déposer…Ressens tu la faim et le froid….ou bien la solitude, sans pouvoir l’exprimer…
Rencontres tu des êtres qui refusent la route, restent dans la colère, ou dans une détresse immobile…
Entends tu les prières que tes proches murmurent pour t’aider à avancer sans l’angoisse du futur…
Si tu croises Papa, durant ton cheminement, prends le dans tes bras et pardonnez vous l’un l’autre de tout ce qui a blessé, cassé ou négligé…
L’au-delà est il plus haut, où est ce aussi en bas, dans ces endroits sombres où la nuit prend son temps pour nous faire réfléchir….
Il y a toujours une lumière, de cela je suis sûre…va vers elle, elle ne peut te tromper, et un jour, soulagée, tu entreras dans une vallée qui ne sera plus de larmes, mais de paix, de renouveau, et tu pourras encore chanter, rire…et nous entendrons alors ta voix s’échapper, dans un virevoltement de liberté retrouvée….

J'ai réalisé cette vidéo autour de ces questionnements, ces réflexions...

mercredi 11 février 2009

Elfes


Bonjour,

Parlons un peu des Elfes...nous en trouvons de différents, que ce soient des Elfes de maison dans Harry Potter, ou de beaux Elfes racés dans le Seigneur des Anneaux...

Les Elfes sont des créatures fantastiques pouvant atteindre la taille d'un être humain, contrairement à ce que l'on pense.
Leur milieu naturel est associé, la plupart du temps, aux forêts, car ce sont des créatures mystérieuses, discrètes et sauvages douées pour la magie et la pratique des armes magiques. Ils ont une espérance de vie d'une centaine d'années, voir même d'un millénaire.
On les identifie par leurs oreilles qui sont très grandes et pointues vers le haut. Mais peu de gens ont eu la chance d'en rencontrer sur leurs passages. Leurs origines restent à définir car plusieurs versions leur sont données.
Mais il semblerait que leur existence soit liée au faite d'une déesse et d'un dieu qui furent condamnés à rester une race d'enfants pure et bénite. Il existe 3 catégories d'elfes :
Les NOLDOR
Les SINDAR
Les ELFES SYLVAIN
On a longtemps cherché à découvrir la langue des elfes.
Un écrivain Britannique (Tolkien) s’est penché sur le fait de créer le langage des Elfes, qu’il nomme haut-elfique ou quenya.
Il compose un premier ouvrage linguistique sur cette langue en 1917, la Qenyaqetsa.
De nombreux ouvrages ont été édités sur se sujet. On retrouve aussi les elfes dans les contes fantastiques.
Les Elfes Gris sont issus d'une souche elfique particulière, qui vivait en Imur avec les kéaris. Au moment du Cataclysme, ils suivirent les kéaris rescapés en exil, et s'installèrent comme eux dans les hautes montagnes.
Leur apparence a été modifiée à la fois par les influences du Chaos et par leur mode de vie et le métissage avec les kéaris.

Il y a aussi les Elfes Gris, qui sont plus grands et robustes que leurs congénères, en fait de taille et de corpulence similaire à un humain mince et musclé. Ils sont de santé solide. Ils sont agiles et adroits, mais malgré la pratique d'activités physiques comme la forge et la mine, ils n'atteignent pas la force d'un humain.
Leurs cheveux sont le plus souvent gris acier, mais peuvent aussi être argentés ou blond cendrés. Leur peau est selon les familles très blanche voire bleutée (ancêtres kéaris) ou bien brune. Leurs yeux en amande sont le plus souvent clairs, de toutes les tonalités de bleu ou gris.

Diaporama sur les Elfes


Et pour le plaisir, un diapo sur Legolas, l'Elfe de la Communauté de l'Anneau...

lundi 9 février 2009

FEOH


Bonjour


Nous commençons le cycle initiatique des runes par FEOH. Elle représente la consience de ce que nous possédons, de notre potentiel. Elle nous aide à mieux nous connaître, et nous apprend à gérer nos richesses, extérieures et intérieures.
Feoh est gouvernée par la Lune et Vénus.
Pour commencer le petit exercice, il faut d'abord se détendre, respirer tranquillement, faire quelques mouvements de bras et de jambes afin de se 'dérouiller'. Tout cela en douceur, selon ses possibilités.
Ensuite, debout, les jambes écartées de la largeur du bassin, accroupissez vous, et relevez vous lentement en levant les bras selon la posture ci dessous. Vous êtes dans la position de Feoh, le bras gauche tendu, le bras droit 'cassé'. Les paumes sont tournées vers le ciel, soyez en réceptivité, remerciez l'univers de ce qu'il vous apporte, soyez conscients de ce que vous êtes. Faites trois respirations lentes, et recommencez si vous le désirez.
Cette posture revitalise, redonne de l'énergie pour devenir fécond dans ce que vous entreprenez.



Diaporama amusant sur les petits êtres, ceux du "petit peuple"...


Korrigans
envoyé par enyarwen

La Tradition Nordique-Les Runes


Bonjour

Mythologie nordique
Les peuples nordiques, dont notamment les Vikings, vénéraient des dieux avant tout guerriers. Leur panthéon était dominé par Odin et Thor.
La mythologie nordique décrit également avec précision le début et la fin du monde. Parmi d’autres mythes nordiques, on trouve également celui des déesses de la fertilité et des voyantes, ainsi que d’étranges créatures : les géants, les elfes, les trolls et les nains. La mythologie nordique illustre un monde sombre qui sera finalement détruit lors d’un ultime combat entre les forces du bien et du mal : le Ragnarök.
Quatre nains, Nord, Sud, Est et Ouest reçurent comme mission de soutenir les coins du firmament.
La Lune et le Soleil furent placés sur des chars, poursuivis par deux loups, Skoll (répulsion) et Hati (haine).
A la fin des temps, ces deux monstres finiraient par dévorer les lumières célestes.
Odin et ses frères façonnèrent ensuite les êtres. D’abord, vinrent les nains qui naquirent de vers rongeant la carcasse d’Ymir. Ils furent placés dans des grottes pour chercher de l’or.
Après les nains, ce fut le tour des humains. Les dieux les installèrent dans la région de Midgard, située au centre de l’univers.
Enfin, L’univers nordique se caractérisait par neufs mondes, répartis entre les humains, les géants et les races divines.
Le monde du dessous était le royaume d’Hel, déesse des enfers.
Ces neuf mondes cohabitaient difficilement et se battaient régulièrement entre deux alliances.
Cet univers reflète bien celui des Vikings, composé d’ententes fragiles et de conflits.
Les dieux créèrent leur propre domaine d’Asgardr.
Odin
Appelé « Père de Tout », Odin a engendré plusieurs autres Ases, dont Baldur et peut-être Thor.
Odin possédait une lance magique, Gungnir, fabriquée par les nains. Il montait le cheval à huit jambes, Sleipnir. Deux corbeaux l’accompagnaient, Huginn et Muninn, « pensée » et « mémoire »
Thor
C’était le plus fort des dieux et aussi le plus admiré. Il incarnait la bravoure viking. Célèbre pour ses exploits de tueur de géants, il était vénéré comme principal défenseur d’Asgardr et de Midgard et protecteur du monde face au chaos.
Fils d’Odin et de Jord « la Terre », il vivait avec son épouse Sif. Il voyageait dans un char tiré par deux chèvres qui avaient des facultés magiques. Si l’on manquait de nourriture, on pouvait les tuer et les manger à condition de laisser les os intacts. Les chèvres se régénéraient alors.

Le monde nordique comptait deux familles divines distinctes :
Les Ases « dieux » qui habitaient Asgardr et dont le chef était Odin
Les Vanes représentés par Freyr et Freyja qui représentaient l’agriculture et la fécondité

Les Ases
• Baldur : Fils d’Odin, c’est le plus beau des dieux. Il est associé à la joie et à la lumière
• Loki : Dieu fourbe qui finit par devenir un symbole du mal à l’état pur. C’est le père de Hel, la maîtresse de l’enfer, du loup Fenrir et du Serpent du Monde, Jörmungand
• Heimdall : Dieu de l’aurore, c’est le gardien de Bifrost, le pont arc-en-ciel qui relie Midgard à Asgardr
• Tyr : Un des premiers dieux de la guerre, célèbre pour sa force et son courage
• Ull : Dieu du tir à l’arc et de la chasse ainsi que de l’hiver
• Iduna : Déesse du printemps
• Frigg : Déesse du ciel et des nuages
Les Vanes
• Njörd : Dieu des eaux côtières et de la pêche
• Freyja : Déesse de l’amour passion et de la fécondité
• Freyr : Dieu de la fertilité, associé au soleil et à la pluie

Les Vikings utilisaient la divination pour le quotidien , les voyages, les batailles. Le chaman ou la magicienne utilisait les runes, baguettes de bois de différents arbres, chacun donnant à la rune une signification particulière.
On peut faire ses propres runes sur des galets, sur des carrés de bois, des baguettes etc…l’important est que ce soit un matériau naturel.
Les runes ont eu des noms différents selon les tribus, et les époques. L’alphabet runique courant actuel reste le FUTARK. Je l’utilise depuis plusieurs années, et si le cœur vous en dit d’en savoir davantage sur le sujet, je conseillerais les livres de Ralph Blum, ou le B.A._ BA Tradition Nordique, de Anne Laure d‘Apremont.
Le mardi, jour de Mars, je propose une rune, avec ses particularités, et même un petit exercice physique à faire chaque jour de la semaine. Nous ferons ainsi un petit chemin initiatique runique excellent pour le corps et l’esprit.

Diaporama sur les personnages de la culture Nordique

dimanche 8 février 2009

Fée, Guerrière, Prêtresse...


Bonjour,


Nous le savons déjà, la femme chez les Celtes a un rôle très important. Elle peut être prêtresse, guerrière, déesse, fée...
J'aime beaucoup les diverses facettes de la femme celte et pour ce dimanche, j'ai composé un diaporama sur elle ...

samedi 7 février 2009

El Desdichado-le deshérité


Bonjour,


Je dépose ici un poème de Gérard de Nerval, qui était initié Rose Croix, et dont les oeuvres sont parsemées de symboles ésotériques. El Desdichado est un condensé du du travail d'Alchimie, et chaque phrase représente une phase du Grand Oeuvre :

Je suis le Ténébreux, - le Veuf, - l'Inconsolé,
Le Prince d'Aquitaine à la Tour abolie :
Ma seule Etoile est morte, - et mon luth constellé
Porte le Soleil noir de la Mélancolie.

Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m'as consolé,
Rends-moi le Pausilippe et la mer d'Italie,
La fleur qui plaisait tant à mon coeur désolé,
Et la treille où le Pampre à la Rose s'allie.

Suis-je Amour ou Phébus ?... Lusignan ou Biron ?
Mon front est rouge encor du baiser de la Reine ;
J'ai rêvé dans la Grotte où nage la sirène...

Et j'ai deux fois vainqueur traversé l'Achéron :
Modulant tour à tour sur la lyre d'Orphée
Les soupirs de la Sainte et les cris de la Fée.

Gérard de Nerval

Diaporama pour poursuivre nos rêves féériques....

vendredi 6 février 2009

La Douceur


Bonjour,


Quelques citations sur la douceur...

La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme.
Voltaire
La mort n'a que douceur pour une âme.
Pierre Corneille
La douceur envers soi est la source de toute politesse.
Marcel Jouhandeau
Savoir sourire : quelle force d'apaisement, force de douceur, de calme, force de rayonnement !
Guy de Larigaudie
La naissance, la beauté, la bonne façon, le raisonnement, le courage, l'instruction, la douceur, la jeunesse, la libéralité et autres qualités semblables, ne sont-elles pas comme les épices et le sel, qui assaisonnent un homme ?
William Shakespeare
C'est la passion qu'il y a dans un bisou qui lui donne toute sa douceur ; c'est l'affection que l'on met dans un bisou qui le sanctifie.
Christian Nestell Bovee
Ce qu'il faut chercher et trouver c'est la douceur sereine d'une inébranlable paix.
Alexandra David-Neel
Le monde souffre de ne pas avoir assez de mendiants pour rappeler aux hommes la douceur d'un geste fraternel.
Marcel Aymé
Ce n'est pas la toute-puissance de Dieu qui nous menace... mais sa douceur.
André Frossard
La nature est un temple naturel où l'esprit de l'homme peut facilement s'absorber dans sa méditation, où il peut s'imprégner de la divine douceur de sentir un instant son humanité se délivrer des exigences terrestres.
Reine Malouin

Diaporama tout en douceur

Sweetness
envoyé par enyarwen

jeudi 5 février 2009

Danse...


Bonjour,


Lorsque j'étais encore à l'école primaire, j'ai eu une passion pour la danse classique. Je ne pratiquais pas, malheureusement, mais je collectais toutes les images sur les danseuses étoiles et des 'petits rats' dans mes revues, je cherchais tous les livres qui s'y rapportaient à la bibliothèque, et le feuilleton "l'Age Heureux", m'a donné de quoi rêver durant des années....
Je n'ai jamais réalisé ce rêve, mais j'aime toujours autant la danse classique, légère, vaporeuse, où la musique s'allie au mouvement dans une grâce qui m'a toujours touchée...
Pour moi, la danse est une invocation où corps et âme s'élèvent et célèbrent le divin, comme une prière ou un chant le font également...


Dance
envoyé par enyarwen

mercredi 4 février 2009

Anges et Démons


Bonjour ,

Ceux qui ont aimé "Da Vinci Code", de Dan Brown, adapté au cinéma par Ron Howard, seront, heureux d'apprendre qu'en mai, sort le second film, issu de "Anges et Démons", du même auteur...
Les églises ne comportent pas que des statues de doux anges et de saints, elles regorgent de symboles sombres, d'anges déchus, de gargouilles, ou encore de diables, comme celle de Rennes le Château, où le malin soutien le bénitier...
besoin de mettre en évidence la présence du mal, afin que les fidèles suivent la loi, nécessité de montrer les deux faces de l'être, désir de maintenir la crainte, quelles que soient les raisons....on trouve de curieuses choses dans les lieux sacrés....et c'est bien normal....le monde n'est pas encore parfait....

Voici mon diaporama sur ces Anges et ces démons, en perpétuel combat :

mardi 3 février 2009

La Wicca

Bonjour,

La Wicca est parfois considérée comme une religion, parfois davantage comme une philosophie. Elle inclut des éléments que l'on peut trouver dans nombre de croyances telles que le chamanisme, le druidisme, et les mythologies grecque, slave, latine et nordique. Ses adeptes, les wiccan, prônent le culte de la nature, qu'ils dénomment « l'Ancienne Religion ».
La plupart des Wiccan croient en une double déité représentée par une Grande Déesse et un Dieu Cornu considérés comme des polarités complémentaires et l'incarnation des forces de la nature[4]. Les représentations divines sont multiples et variées, en fonction de la culture prégnante du groupe. (ex : Ceridwenn et Cernunnos, Isis et Osiris , Odin et Frigg...).
* La Déesse-mère : elle symboliserait l'énergie féminine, la nuit, la magie, l'eau, la terre, la fertilité, le chaudron, le pentagramme, la coupe, le miroir. Elle est associée à la lune et à ses 4 phases, astre dominant dans la wicca. Les wiccan parlent de la triple déesse dans le sens où des quatre phases de la lune, trois seulement sont visibles :
o La lune montante représenterait la jeune fille;
o La pleine-lune: la mère;
o La lune décroissante: la vieille femme
o La lune noire (nouvelle lune): la mort;

Un mythe attribuable tant à la tradition Gardnerienne qu'Alexandrienne que l'on peut trouver dans "Progressive Witchcraft au chapitre 3, stipule que la déesse, possédant toutes les connaissances (y compris celle de la mort) aurait séjourné dans le royaume de la mort de qui elle serait tombée amoureuse. La mort, de l'anglais "Death", ne permettant pas d'identification de genre, dans ce mythe est masculin. Les wiccan l'attribuent donc à une des manifestations du dieu cornu.
La nouvelle lune est rarement incluse dans les rites wiccan. Lors de la nouvelle lune, la déesse résiderait au royaume des ombres à des fins de régénération et les wican pratiquent à ce moment-là de la magie dite "passive". (méditation, voyance...)
* Le Dieu-Père : il est associé au feu, à l'air, à la baguette, l'épée, l'athamé, les récoltes, la sexualité, le soleil. Souvent il est représenté avec des cornes, appelé le Cornu, même s'il n'y aurait aucun lien avec Satan ou toute autre représentation du diable. En réalité, le symbolisme des cornes rappellerait les cornes d'un cerf, ou autre animal, symbole de la Nature en elle-même. Souvent associé à Cernunnos (Dieu Celte de l'abondance), aux divinités Greco-Romaines Faunus ou à Pan.

Tel la Déesse, trois aspects principaux lui sont donnés :

* Dieu Soleil/de la Moisson.
* Dieu Chasseur/de la faune et la flore Sauvage.
* Dieu de la Mort/renaissance.

Le dieu mâle peut aussi être double, tel le Roi du chêne (Oak King) et le Roi du houx (Holly King). Selon la mythologie païenne, deux fois par an : au solstice d'été (Litha)et d'hiver (Yule), les deux dieux s'affronteraient: le roi du chêne amenant la lumière et la chaleur au solstice d'hiver, et le roi du houx le froid et la noirceur au solstice d'été. Les deux rois seraient considérés comme des frères. Bien que semblant opposés, aucun des deux ne reflèterait le bien ou le mal, considérant que "trop, c'est comme pas assez" pour les effets de l'un et l'autre.

La philosophie

Elle se résume à un seul "conseil", mention finale du credo wiccan :
* Fais ce qu'il te plaît tant que cela ne nuit à personne. (" An'ye Harm None Do what Ye Wilt" : "Si nul n'est lésé, fais ce que veux")

Les wiccan s'appuient sur le principe de tolérance, sur le respect de la nature. La Wicca se revendique art de vivre en harmonie avec son environnement. Il s'agit d'une religion sans dogmatisme, prônant le respect de l'autre ainsi qu'une démarche de partage avec celui-ci. Par ailleurs, les wiccan croient en l'existence de la magie, considérée comme "énergie cosmique" présente en chacun de nous et en chaque objet.
(Wikipedia)

Diaporama évoquant la Wicca ...

Wicca
envoyé par enyarwen

lundi 2 février 2009

Imbolc


Bonjour,

Aujourd'hui , jour de la Chandeleur, est en fait une ancienne fête celte, Imbolc. On célèbre la lumière qui revient de façon très nette, la purification après l'obscurité hivernale, d'où l'usage de l'eau lustrale pour bénir les nouveaux initiés.
La Déesse Brighid préside cette fête, ainsi que Bélisama..c'est encore le féminin qui domine la spiritualité dans l'ensemble des fêtes celtes...


Sous la claire lune ronde aux zébrures d’argent
Virevoltent les sylphides montant comme par magie
Des herbes de la lande en guirlandes infinies
Tout un peuple ce soir célèbre le nouvel an.

L’hiver marque la terre de sa froidure blanche
Et le vent qui s’engouffre entre les arbres maigres
Avec force et passion s’enroule autour des branches
Quand il ne faiblit pas dans une bise aigre…

Qu’importe le temps contraire à ceux qui se réjouissent
De la nouvelle lumière qui chaque jour s’accroît
En une aube plus précoce aux fins rayons de soie
Auxquels mille et mille vies y puisent et se nourrissent.

La Nature fête Imbolc où tout est purifié
Sous l’égide de Brigid et de Belisama
Recevant les offrandes des futurs initiés
Et les Druides en cercle bénissent l’eau de joie…


Mémoires d’Avalon-Les Lueurs d’Imbolc-Chantal Duros

Diaporama d'Imbolc, en ce 2 Février...

dimanche 1 février 2009

Poppy pour Kty


Bonjour,

Aujourd'hui je voudrais souhaiter un bon anniversaire à mon amie Kty. Elle est artiste peintre et adore les coquelicots et les tulipes...

Je lui avais dédié ce poème il y a trois ans

Comme une tâche de sang dans un lit de blés d'or
Il s'ouvre et se défripe, nouveau né si fragile
Délaissant la coupelle qui lui servait d'asile
Il offre l'éclatant rouge de son si frêle corps.

Ses pétales dévoilent un cœur de graines noires,
Et le calice fermé qui lui donna la vie
Eternelle matrice qui jamais ne tarit
Malgré, de la nature, les cris de désespoir.

Le vent fait frissonner de sa jupe les volants
Qui à sa tige rugueuse s'accrochent obstinément,
Il reçoit du soleil les rayons d'une lumière
Qui avive ses couleurs et son parfum amer.

Il fera le bonheur de ceux qui savent aimer
Simplement du regard, effleurer même à peine
Des dons de l'Univers, l'éphémère beauté…
Accepter le cadeau sans désirer la chaîne…

Comme une tâche de sang dans un lit de blés d'or…
Il pose lentement ses ailes carminées
Retrouvant la saveur de la terre où tout dort
En attendant un jour de renaître et d'aimer…

Coquelicot
Bonne journée Kty, et un diaporama spécial pour toi, bisous